Med-Sba le forum de tout le monde
Bienvenue cher(e) visiteur, ici surement votre espace (vous êtes malade, cultivé, dans le domaine médical....) enregistrez vous pour avoir la possibilité d'accéder aux différents forums.
Vous avez la possibilité de laisser vos commentaires dans le forum des visiteurs.
Amusez vous bien.

INSUFFISANCE CARDIAQUE : « Un peu de chocolat, mais pas trop » diminue le risque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

INSUFFISANCE CARDIAQUE : « Un peu de chocolat, mais pas trop » diminue le risque

Message par zikos le Jeu 19 Aoû - 20:16


INSUFFISANCE CARDIAQUE : « Un peu de chocolat, mais pas trop » diminue le risque

Une nouvelle étude, publiée dans Circulation, la revue de l'American Heart Association, qui porte sur plus de 30.000 femmes sur une durée de 9 années, conclut (à nouveau) aux vertus du chocolat, consommé en quantités modérées, sur la santé cardiovasculaire. Une consommation modérée est en effet liée à un risque diminué de 32% d’insuffisance cardiaque chez les femmes d'âge moyen et plus âgées.

Les experts avertissent néanmoins les consommateurs que les bénéfices du chocolat pour la santé cardiaque doivent être soigneusement pesés contre les risques, dont l'excès de calories et de graisses.

C’est la première étude de long terme sur l’association chocolat et taux d'insuffisance cardiaque.

Les auteurs rappellent qu’au moyen-âge, les femmes âgées mangeaient régulièrement une petite quantité de chocolat pour réduire leurs risques d'insuffisance cardiaque... Mais cette étude menée auprès de 31.823 femmes suédoises d'âge moyen (48 à 83-ans), a examiné sur 9 ans, la relation entre a quantité de chocolat de haute qualité consommée et le risque d'insuffisance cardiaque. La qualité du chocolat consommé présentait une teneur plus forte en cacao par rapport aux normes américaines.

Les auteurs constatent :
- Les femmes qui ont mangé en moyenne une à deux portions du chocolat de haute qualité par semaine présentent un risque réduit de 32% de développer une insuffisance cardiaque,
- 3 portions par mois correspondent à un risque inférieur de 26%,
- 1 portion par jour ou plus n’apporte pas d’effet protecteur contre l'insuffisance cardiaque.

Cette absence d'effet protecteur avec une consommation quotidienne est probablement liée à l’apport de calories supplémentaires qui en résulte, explique le Dr. Murrray Mittleman, auteur principal de l'étude : " Le chocolat noir est le bon choix, plus faible en calories et à consommer avec modération." Une portion moyenne a été estimée à 30 grammes. La proportion de cacao est associée aux bénéfices du chocolat pour la santé cardiaque. Un chocolat « moyen » contient environ 30 % de cacao. Les normes américaines exigent 15% de cacao pour le chocolat noir.

C’est là encore, la concentration élevée en «flavonoïdes» dans le chocolat qui peut permettre d’abaisser la tension artérielle, entre autres bénéfices, selon la plupart des études de court terme déjà publiée. Toutefois, cette étude est la première à montrer les résultats à long terme spécifiquement liés à l'insuffisance cardiaque, qui peut résulter d’une hypertension artérielle non traitée.

Dans cette étude, les chercheurs ont analysé les réponses aux questionnaires « alimentaires » de participantes à une étude cohorte suédoise sur la mammographie. En combinant les résultats avec les données de l'hospitalisation et les registres de décès entre 1998 et 2006, les chercheurs ont utilisé un modèle statistique pour parvenir à leurs conclusions sur le lien entre consommation de chocolat et insuffisance cardiaque.

Ceux qui seraient tentés d'utiliser ces données pour justifier la consommation de grandes quantités de chocolat ou pour s'engager dans une consommation plus fréquente de chocolat n’interprètent pas ces résultats de manière appropriée", rappelle avec humour, le Pr. Linda Van Horn, président sortant du Comité de nutrition de l'American Heart Association.

L'insuffisance cardiaque survient chez environ 1% des plus de 65 ans. "Tout ce qui contribue à diminuer l'insuffisance cardiaque mérite d'être examiné !", conclut l’auteur de l’étude.






Source : American Heart Association « Moderate chocolate consumption linked to lower risks of heart failure »

_________________
Il y a quelque chose de plus haut que l'orgueil, et de plus noble que la vanité, c'est la modestie, et quelque chose de plus rare que la modestie, c'est la simplicité.
avatar
zikos
co-administrateurs
co-administrateurs

Masculin Capricorne Serpent
Nombre de messages : 868
Age : 27
Emploi : Etudiant
Points : 2068
Date d'inscription : 02/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum