Med-Sba le forum de tout le monde
Bienvenue cher(e) visiteur, ici surement votre espace (vous êtes malade, cultivé, dans le domaine médical....) enregistrez vous pour avoir la possibilité d'accéder aux différents forums.
Vous avez la possibilité de laisser vos commentaires dans le forum des visiteurs.
Amusez vous bien.

RISQUE CARDIO : Une petite statine avec votre cheeseburger ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

RISQUE CARDIO : Une petite statine avec votre cheeseburger ?

Message par zikos le Ven 13 Aoû - 19:28


RISQUE CARDIO : Une petite statine avec votre cheeseburger ?

Des statines gratuites avec votre hamburger, pour neutraliser l’augmentation du risque cardiaque lié à votre repas. C’est ce que préconisent les chercheurs de l'Imperial College de Londres dans une nouvelle étude publiée cette semaine dans l’édition du 15 août de l’American Journal of Cardiology. Peu d’effets indésirables et coût négligeable du médicament, les chercheurs souhaitent examiner les effets possibles d’un accès libre aux statines, sans surveillance médicale. Une suggestion qui ne fait pas le consensus.
Les statines sont prescrites à des millions de personnes dans le monde contre le cholestérol, mais le respect des règles hygiéno-diététiques reste le meilleur mode de prévention et le traitement « de première intention », rappelait il y a seulement quelques jours la Haute Autorité de Santé. Le Royaume –Uni a été le premier pays à autoriser les statines faiblement dosées en autommédication. Aux États-Unis, ces médicaments anticholestérol sont désormais autorisés pour un nombre croissant de personnes sans hypercholestérolémie.

En France, le Pr Joël Ménard, spécialiste de santé publique, avait proposé, il y a quelques années de mettre les statines en accès libre, sur le modèle britannique, avec l'idée d'une utilisation large au-delà d'un certain âge. La HAS reste sur des recommandations de prescription. L’hypercholestérolémie, indication de prescription des statines, touche en France plus de 37% des adultes âgés de 35 à 64 ans, soit 9,1 millions de personnes. Les hypolipémiants représentent près d’1,6 milliard d’euros en CA annuel dont 85% sont représentés par les statines (pravastatine, simvastatine, fluvastatine, rosuvastatine et atorvastatine).

Un cheeseburger nécessite bien une statine : Si les établissements de restauration rapide fournissaient des statines à titre gracieux pour neutraliser chez leurs clients le risque cardiovasculaire lié aux aliments gras commercialisés ? Car les statines réduisent le montant de mauvais cholestérol LDL dans le sang. Leur étude confirme en effet et une nouvelle fois l’efficacité des statines pour diminuer le risque d’événement cardiaque.

Réduction de risque identique à l’augmentation liée à un repas de restauration rapide : Car le Dr Francis Darrel Francis et coll. de la National Heart and Lung Institute de l'Imperial College de Londres ont calculé que la réduction du risque cardio-vasculaire apportée par une statine est suffisante pour compenser l'augmentation des risques de crise cardiaque en consommant un cheeseburger et un milk-shake: "Les statines ne peuvent pas compenser tous les effets malsains des hamburgers et des frites. Il restr préférable d'éviter totalement les aliments gras. Mais nous avons conclu que la prise d’une statine peut apporter une réduction de risque identique à l’augmentation liée à un repas de restauration rapide. "

Une statine, la simvastatine, est déjà disponible faiblement dosée (10 mg), au Royaume Uni, en automédication. D’autres statines sont dispensées sur prescription pour les patients particulièrement exposés au risque de crise cardiaque ou un AVC. "Il est surprenant que les gens soient libres de consommer autant d’aliments malsains de restauration rapide, mais que les statines, qui sont bénéfiques pour la santé cardiaque, doivent être prescrites," déclare le Dr Francis. Des données récentes suggèrent que les acides gras trans (acides gras insaturés), que l'on trouve en grande quantité dans la restauration rapide, sont la composante du régime alimentaire occidental la plus dangereuse en termes de risque cardiovasculaire.

Il est vrai que les statines présentent parmi les meilleurs profils de sécurité des médicaments. Les effets secondaires importants sont rares, entre 1 pour 1.000 et 1 sur 10.000 personnes, en général des problèmes dans le foie et les reins. Par ailleurs, la baisse récente de leur coût à quelques centimes d’euro par dose pourrait permettre aux chaînes de restauration rapide de l'offrir gratuitement à leurs clients… Reste le problème des interactions médicamenteuses et les contre-indications telles que la grossesse et l’allaitement…

Les chercheurs envisagent de nouvelles études pour évaluer les risques potentiels d’un accès libre aux statines, sans surveillance médicale.



Sources : American Journal of Cardiology, Sunday 15 August 2010 E.A. Ferenczi et al. "Can a statin neutralise the cardiovascular risk of unhealthy dietary choices?", Eurekalert « Free statins with fast food could neutralize heart risk, scientists say », NHS

_________________
Il y a quelque chose de plus haut que l'orgueil, et de plus noble que la vanité, c'est la modestie, et quelque chose de plus rare que la modestie, c'est la simplicité.
avatar
zikos
co-administrateurs
co-administrateurs

Masculin Capricorne Serpent
Nombre de messages : 868
Age : 27
Emploi : Etudiant
Points : 2068
Date d'inscription : 02/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum