Med-Sba le forum de tout le monde
Bienvenue cher(e) visiteur, ici surement votre espace (vous êtes malade, cultivé, dans le domaine médical....) enregistrez vous pour avoir la possibilité d'accéder aux différents forums.
Vous avez la possibilité de laisser vos commentaires dans le forum des visiteurs.
Amusez vous bien.

INFARCTUS : 2 examens de plus pour une meilleure prévention

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

INFARCTUS : 2 examens de plus pour une meilleure prévention

Message par zikos le Mer 18 Aoû - 13:48


INFARCTUS : 2 examens de plus pour une meilleure prévention

La Society for Heart Attack Prevention and Eradication, Société pour la prévention et l’éradication de l’attaque cardiaque [infarctus], ou SHAPE, vient de publier des recommandations concernant le dépistage non invasif du risque de maladie coronarienne, sur la base de deux examens : le score de calcium et l’épaisseur intima-média carotidienne. Une publication dans l’urgence, effectuée dans l'American Journal of Cardiology, car la dite Société veut présenter ses recommandations lors des sessions scientifiques de l’American Heart Association en novembre prochain.
Ce faisant, elle a en quelque sorte coupé l’herbe sous le pied de sociétés savantes, l’American Heart Association (AHA) mais aussi l’American College of Cardiology (ACC), qui estiment qu’il leur revenait de prendre cette position les premiers… D’autant que la Société a publié ses recommandations dans le supplément d’une revue, l'American Journal of Cardiology, sponsorisé par le laboratoire Pfizer au lieu de les publier dans une revue de référence… ce qu’elle compte faire plus tard. Des revues honorables sont déjà sur les rangs pour les publier.

C’est le deuxième édition des recommandations de la SHAPE (la première en 2006), qui s’adresse aux hommes de 45 à 75 ans et aux femmes de 55 à 75 ans avec risque possible et auxquels sont conseillés deux examens non invasifs : le dépistage de calcifications de leurs artères coronaires (plaques d’athérome calcifiées) par tomographie computérisée et l’évaluation de l’épaisseur comparée intima-média de l’artère carotide.

Ajouter ces 2 examens au score de « Framingham »: Ces recommandations ont été mises au point entre le 30 juillet et le 1er août sous la présidence du Dr Morteza Naghavi (Houston) président-fondateur de la SHAPE, qui estime nécessaire d’ajouter au score des facteurs de risque définis par l’étude permanente de Framingham, lancée en 1948, les deux examens en question pour obtenir une meilleure prédiction du risque futur d’infarctus. Rappelons cependant que l’étude de Framingham n’en est pas restée à 1948 et a progressivement ajouté à son score les éléments de prédiction dont les progrès de la cardiologie permettaient de montrer l’intérêt. Pour le Dr Naghavi, les deux examens seraient même supérieurs pour évaluer le risque par rapport au score de Framingham seul !

Si la SHAPE a court-circuité l’AHA et l’ACC, elle a quand même travaillé avec une institution renommée : le National Heart, Lung, and Blood Institute (NHLBI), pour évaluer et valider les deux examens non invasifs de screening susceptibles de réduire la mortalité cardiovasculaire. Il s’agit de rechercher quelque chose en plus que des facteurs de risque – c'est-à-dire des témoins de l’athérome et non plus seulement des facteurs de risque d’athérome, dit le Dr Naghavi.

Proposer un screening prédictif peut-il éviter nombre de situations à risque: des patients qui font un infarctus sans avoir jamais été diagnostiqués à haut risque… ce qui serait le cas – aux Etats-Unis - de 71 % des patients admis aux urgences cardiologiques…

Quant à la tension qui règne entre SHAPE et les deux sociétés savantes AHA et ACC (lesquelles n’ont pas réagi à la publication des recommandations), elle tient au fat que es recommandations ont été produites en dehors du processus qui revient traditionnellement aux sociétés professionnelles. SHAPE n’a pas l’intention de forcer la porte de ces deux institutions pour faire authentifier ses recommandations.

D’ailleurs le Dr Naghavi n’est pas tendre pour l’AHA. « Nous pensons que l’AHA est fondamentalement lente, c’est un géant, une organisation éléphantesque et ne peut pas bouger assez vite. Il lui faut trois ans pour traiter de nouvelles données, que nous faisons circuler par email parmi notre équipe [un nombre respectable de cardiologues internationaux] en un seul jour…. Quand je pense que des gens dans notre pays et dans d’autres paient pour ça… Quelques unes des découvertes nouvelles n’entrent pas en pratique parce qu’ils sont lents « .Voici qui fait mal au cœur…



Source: Reed Miller, HeartWire

_________________
Il y a quelque chose de plus haut que l'orgueil, et de plus noble que la vanité, c'est la modestie, et quelque chose de plus rare que la modestie, c'est la simplicité.

zikos
co-administrateurs
co-administrateurs

Masculin Capricorne Serpent
Nombre de messages : 868
Age : 27
Emploi : Etudiant
Points : 2068
Date d'inscription : 02/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum