Med-Sba le forum de tout le monde
Bienvenue cher(e) visiteur, ici surement votre espace (vous êtes malade, cultivé, dans le domaine médical....) enregistrez vous pour avoir la possibilité d'accéder aux différents forums.
Vous avez la possibilité de laisser vos commentaires dans le forum des visiteurs.
Amusez vous bien.

DIABÈTE et OBÉSITÉ : Fini, les médicaments après une chirurgie bariatrique ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

DIABÈTE et OBÉSITÉ : Fini, les médicaments après une chirurgie bariatrique ?

Message par zikos le Mar 17 Aoû - 17:14


DIABÈTE et OBÉSITÉ : Fini, les médicaments après une chirurgie bariatrique ?

La chirurgie bariatrique est bien suivie d’une utilisation réduite, voire de l’abandon total des médicaments chez 70 à 85 % des patients opérés atteints de diabète de type 2. Quand aux coûts de santé liés au diabète de type 2, ils peuvent diminuer jusqu’à 70% pour les patients opérés. Ce sont les résultats de l’étude menée aux Etats-Unis, par des chercheurs de la très réputée Ecole de Santé publique Johns Hopkins (Baltimore), publiés dans l’édition d'août des Archives of Surgery (JAMA). Des résultats qui « enfoncent » les conclusions de précédentes études.
"La croissance rapide des épidémies d'obésité et de diabète menace de surcharger les systèmes de santé», écrivent les auteurs de l'article. "Du point de vue épidémiologique, une fois que ces maladies se développent, elles s’inversent rarement. Les traitements alimentaires et pharmaceutiques de l'obésité restent malheureusement associés à un taux d'échec élevé. En dépit de nombreux efforts pour améliorer le contrôle de la glycémie dans le diabète, moins de la moitié des patients atteints de diabète de type 2 parviennent à atteindre un taux d’HbA1c (hémoglobine glyquée) satisfaisant.» L'utilisation de la chirurgie bariatrique, qui se traduit par une perte de poids à long terme, un confort de vie amélioré et une diminution du risque de décès a triplé au cours des 5 dernières années, notent les auteurs.

La chirurgie bariatrique est un ensemble de techniques opératoires qui permettent aux patients obèses ayant échappé au traitement pharmaco-diététique de perdre quand même du poids. Cette chirurgie de l’obésité, longtemps appliquée aux adultes obèses, dont l’excès de poids était aussi responsable d’un diabète de type 2, a déjà prouvé, dans de précédentes études, ses résultats dont la disparition du diabète chez une proportion intéressante des patients.

Après une chirurgie bariatrique de 70 à 85% des patients arrêtent les médicaments : Le Dr. Martin A. Makary et coll. de l'Ecole Johns Hopkins Bloomberg de santé publique ont mené leur étude sur 2.235 adultes américains (âge moyen 48,4 ans) diabétiques de type 2 ayant subi une chirurgie bariatrique au cours d'une période de 4 ans, de 2002 à 2005. Ils ont mesuré l'utilisation des médicaments contre le diabète avant et après la chirurgie, ainsi que les coûts annuels des soins de santé.

Sur les 2.235 patients, 1.918 (85,8%) ont prenaient au moins un médicament contre le diabète avant la chirurgie, avec une moyenne de 4,4 médicaments différents par patient. 6 mois après la chirurgie, 1.669 de 2.235 patients (74,7%) avaient supprimé tout médicament contre le diabète. Sur les 1.847 patients dont les données sont disponibles un an après la chirurgie, 1.489 (80,6%) avaient éliminé les médicaments; après deux ans, 906 de 1072 (84,5%) également. Cette réduction a été observée pour toutes les classes de médicaments contre le diabète.

«Nous avons observé que l’abandon des médicaments contre le diabète a été presque immédiat dans les premiers mois suivant la chirurgie et n'était pas corrélé avec la perte de poids", écrivent les auteurs. « Cela confirme la théorie selon laquelle la résolution du diabète n'est pas due à la perte de poids seule, mais est également médiée par des hormones gastriques ».

Quand aux coûts des soins de santé qui s’élevaient en moyenne à 6.376 $ par an et par patient dans les 2 années précédant la chirurgie -le coût moyen de la chirurgie et de l'hospitalisation à 29.959 $-, ce coût annuel total par patient a augmenté de 9,7% l'année suivant la chirurgie puis diminué de 34,2%, l’année suivante, puis de 70,5% l’année d’après.

Les auteurs concluent : "Sur la base de ces données, nous avons identifié plusieurs conséquences importantes pour les politiques de Santé :
- Les patients obèses éligibles doivent être dûment informés des risques et des bénéfices de la chirurgie bariatrique par rapport à la gestion de la santé non-chirurgicale,
- les professionnels de santé devraient envisager systématiquement d'examiner la chirurgie bariatrique dans le traitement des patients obèses diabétiques de type 2,
- les assureurs « santé » auraient tout intérêt à prendre en charge le coût d’une chirurgie bariatrique pour les candidats appropriés, compte tenu du potentiel d'économies pour les années suivantes. »


Source: Arch Surg.

_________________
Il y a quelque chose de plus haut que l'orgueil, et de plus noble que la vanité, c'est la modestie, et quelque chose de plus rare que la modestie, c'est la simplicité.
avatar
zikos
co-administrateurs
co-administrateurs

Masculin Capricorne Serpent
Nombre de messages : 868
Age : 27
Emploi : Etudiant
Points : 2068
Date d'inscription : 02/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum