Med-Sba le forum de tout le monde
Bienvenue cher(e) visiteur, ici surement votre espace (vous êtes malade, cultivé, dans le domaine médical....) enregistrez vous pour avoir la possibilité d'accéder aux différents forums.
Vous avez la possibilité de laisser vos commentaires dans le forum des visiteurs.
Amusez vous bien.

RISQUE CARDIOVASCULAIRE : Moins de viande rouge, moins de risque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

RISQUE CARDIOVASCULAIRE : Moins de viande rouge, moins de risque

Message par zikos le Mar 17 Aoû - 17:00


RISQUE CARDIOVASCULAIRE : Moins de viande rouge, moins de risque

Il y a d’excellentes sources de protéines en dehors de la viande rouge, rappelle le Dr. Bernstein, auteur principal de cette étude. Préférer des aliments riches en protéines comme le poisson, la volaille, les produits laitiers allégés ou les fruits à coque à la viande rouge ou à la charcuterie peut réduire fortement le risque de maladie cardiaque chez les femmes. Cette nouvelle étude menée sur plus de 80.000 femmes, par des chercheurs de l'école de santé publique Harvard est publiée dans l’édition du 16 août de Circulation, le Journal of the American Heart Association.
Cette nouvelle étude met une nouvelle fois en évidence les principes suivants:
- L’augmentation de la consommation de viande rouge augmente nettement le risque de maladie cardiaque,
- le remplacement de la viande rouge par du poisson, volaille, produits laitiers allégés en matières grasses et par des fruits à coque diminue significativement le risque de maladie cardiaque.

Plus de viande rouge, plus de risque : Les femmes américaines qui consomment plus de viande rouge fraiche ou transformée et des produits laitiers riches en matières grasses ont présenté un risque accru de maladie cardiaque. Pour 2 portions de viande rouge consommées par jour, le risque de maladie coronarienne s’avère 2 fois plus élevé que pour une consommation quotidienne d’une demi-journée portion par jour.

«Notre étude montre que minimiser la quantité de viande rouge dans l'alimentation présente des bénéfices importants pour la santé", déclare le Dr. Adam M. Bernstein, premier auteur de l'étude et chercheur au Département de nutrition à l'école de santé publique Harvard (Boston).

Plus de volaille, de poisson et de noix, diminution du risque de maladie coronarienne : Les femmes qui remplacent une portion par jour de viande rouge par d'autres aliments riches en protéines connaissent une réduction significative du risque de maladie coronarienne:
- Un risque de 30 % inférieur avec une portion quotidienne de fruits à coque
- Un risque de 24 % inférieur avec une portion de poisson par jour
- Un risque de 19 % inférieur avec une portion quotidienne de volaille
- Un risque de 13 % inférieur avec une portion quotidienne de produits laitiers allégés en matières grasses

"Il ya de très bonnes sources riches en protéines en dehors de la viande rouge, rappelle le Dr. Bernstein. Pas besoin de hot-dogs, de hamburgers, de sauce bolognaise ou de pastrami…

L'étude a porté sur 84.136 femmes de 30 à 55 ans, en majorité de race blanche, incluses dans la Nurses Health Study durant plus de 26 ans, de 1980 à 2006. Les chercheurs ont examiné les antécédents médicaux et des modes de vie de ces femmes, dont leur alimentation, par questionnaires réguliers portant sur 116 produits alimentaires. Le critère principal de l'étude était la survenue d’événements cardiaques tels l’infarctus du myocarde non mortel et mortel et la maladie coronarienne, Durant l’étude, les chercheurs ont documenté 2.210 attaques cardiaques non mortelles et 952 décès dus aux maladies coronariennes. Cette étude est exceptionnelle par sa durée de suivi de 26 ans, sa précision dans les mesures alimentaires et des modes de substitution de la viande rouge.

"Bien que cette étude concerne seulement des femmes, notre connaissance globale des facteurs de risque de maladie cardiaque suggère que ses conclusions sont susceptibles de s'appliquer aux hommes aussi", explique le Dr. Bernstein.

Réduire son risque de maladie cardiaque en remplaçant la viande rouge par d'autres aliments riches en protéines est donc un mode de prévention maintenant bien confirmé, conclut l’auteur de l’étude.

Source: (Circulation/Bernstein) American Heart Association , AHA Recommendation: Meat, Poultry and Fish,

_________________
Il y a quelque chose de plus haut que l'orgueil, et de plus noble que la vanité, c'est la modestie, et quelque chose de plus rare que la modestie, c'est la simplicité.

zikos
co-administrateurs
co-administrateurs

Masculin Capricorne Serpent
Nombre de messages : 868
Age : 27
Emploi : Etudiant
Points : 2068
Date d'inscription : 02/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum