Med-Sba le forum de tout le monde
Bienvenue cher(e) visiteur, ici surement votre espace (vous êtes malade, cultivé, dans le domaine médical....) enregistrez vous pour avoir la possibilité d'accéder aux différents forums.
Vous avez la possibilité de laisser vos commentaires dans le forum des visiteurs.
Amusez vous bien.

HÉPATITE C : Un nouvel anti-viral spectaculaire double le taux de guérison

Aller en bas

HÉPATITE C : Un nouvel anti-viral spectaculaire double le taux de guérison

Message par zikos le Mar 10 Aoû - 1:47


HÉPATITE C : Un nouvel anti-viral spectaculaire double le taux de guérison


Des résultats impressionnants, déclare l’auteur même de la recherche dans l’édition en ligne du Lancet, du 9 août 2010. L'ajout de ce nouveau médicament antiviral au schéma thérapeutique standard du traitement de l'hépatite C, augmente significativement le taux de guérison, allant même jusqu’à le doubler, chez les patients les plus difficiles à traiter.!--StartFragment--


On estime que 3,2 millions d'Américains et 170 millions de personnes dans le monde sont infectées par le virus de l'hépatite C, mais beaucoup ne le savent pas. Aux États-Unis, 70% des personnes touchées sont infectées par le génotype 1 de l'hépatite C, le plus difficile à traiter. En France, on estime que l’hépatite C tue plus de 2.500 personnes chaque année. Le Plan Hépatites 2, lancé fin février 2009, prévoit de mieux informer les français sur le dépistage des hépatites B et C et fin 2009, un comité national de suivi et de prospective du Plan de lutte contre les hépatites B et C, a été créé pour définir une stratégie de lutte plus efficace contre les hépatites B et C.

Même si il peut y avoir aucun symptôme pendant des années, l'infection à long terme peut causer une cirrhose et la maladie est une cause importante de cancer du foie et une greffe du foie. Infections à l'hépatite C se produisent principalement par la transmission du sang contaminé, par exemple par l'utilisation de drogues injectables, et il n'existe aucun vaccin. Actuellement, moins de la moitié des patients porteurs du génotype 1 de l'hépatite C sont traités efficacement par la combinaison standard de deux médicaments, l’interféron alfa-2b et la ribavirine, généralement prescrite pour 48 semaines. Le traitement peut être difficile pour certains patients en raison de l'anémie et autres effets secondaires induits.

L’essai Sprint 1 : L'équipe, dirigée par le Dr. Paul Kwo, de l’Ecole de médecine de l'Indiana University explique que l'ajout de ce médicament double pratiquement l'efficacité du traitement lorsqu'il est administré durant 48 semaines. L’ajout du boceprevir à la combinaison thérapeutique standard, Durant 48 semaines, a permis d’atteindre un taux de guérison chez 75% des patients, comparativement à 38 % des patients du groupe témoin, ayant reçu le seul traitement standard. Cet essai de phase II a été mené durant 2 ans sur 520 patients de 67 sites situés aux États-Unis, au Canada et en Europe.

Les chercheurs ont également testé l’ajout du boceprevir sur des durées plus courtes ou si une faible dose de ribavirine pourrait réduire les effets secondaires anémie tout en traitant efficacement le virus. Même sur une durée plus courte, la prise de boceprevir augmente de manière significative les taux de réponse virologiques. C’est très impressionnant, déclare le Dr Kwo. Boceprevir, est une molécule de Merck & Co., un inhibiteur de la protéase du VHC qui bloque une fonction clé de la reproduction virale dans la cellule. Boceprevir vise directement le virus de l'hépatite C, note le Dr. Kwo, alors que l’interféron et la ribavirine sont moins spécifiques, pour stimuler l'organisme dans sa lutte contre le virus.

Les meilleurs résultats ont été rapportés pour les 103 patients qui étaient traités pendant 4 semaines par la combinaison standard, puis durant 44 semaines avec les 3 médicaments, dont le boceprevir: 75% de ces patients ont testés négatifs pour le VHC, 6 mois après l’issue du traitement. "Sur la base de cette étude de phase 2, il semble que si ce médicament reçoit l'approbation finale, environ deux tiers des patients pourraient être traités avec succès sur 28 semaines de traitement et un tiers sur 48 semaines de traitement ", conclut le Dr Kwo.
Source: NIH “New anti-viral drug shows promise for dramatic improvement in hepatitis C treatment”, Indiana University School of Medicine,

_________________
Il y a quelque chose de plus haut que l'orgueil, et de plus noble que la vanité, c'est la modestie, et quelque chose de plus rare que la modestie, c'est la simplicité.
avatar
zikos
co-administrateurs
co-administrateurs

Masculin Capricorne Serpent
Nombre de messages : 868
Age : 28
Emploi : Etudiant
Points : 2068
Date d'inscription : 02/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum