Med-Sba le forum de tout le monde
Bienvenue cher(e) visiteur, ici surement votre espace (vous êtes malade, cultivé, dans le domaine médical....) enregistrez vous pour avoir la possibilité d'accéder aux différents forums.
Vous avez la possibilité de laisser vos commentaires dans le forum des visiteurs.
Amusez vous bien.

découverte de la production d oxygene par bactérie aérobie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

découverte de la production d oxygene par bactérie aérobie

Message par vidal le Ven 9 Avr - 15:58

Découverte de la production d'oxygène par une bactérie anaérobie


Une collaboration internationale de chercheurs, à laquelle participent le CEA, le CNRS et l'Université d'Evry-Val-d'Essonne, vient de montrer que la bactérie anaérobie (1) Methylomirabilis oxyfera, que l'on pensait capable d'oxyder le méthane sans oxygène, non seulement en utilise bel et bien, mais surtout produit elle-même cet oxygène. Cette nouvelle voie de production d'oxygène pourrait être antérieure à l'apparition de la photosynthèse et éclaire d'un jour nouveau l'évolution des processus métaboliques autour de l'oxygène. Ces résultats sont publiés le 25 mars par la revue Nature.

Le méthane étant une molécule très stable, il était généralement admis que sa dégradation sans oxygène ou sulfate était impossible. Pourtant, en 2006, une équipe de chercheurs a découvert une bactérie capable d'oxyder le méthane sans utiliser d'oxygène. A la place, ce microorganisme utilise des nitrites, que l'on trouve notamment dans les sédiments d'eau douce des zones agricoles.

La même équipe vient aujourd'hui de montrer que cette bactérie, par un processus enzymatique entièrement nouveau, produit en fait elle-même de l'oxygène à partir des nitrites et l'utilise pour oxyder le méthane.

La compréhension de cette nouvelle voie de production d'oxygène a été compliquée par le fait que cette bactérie se développe très lentement, dans un milieu anaérobie, et dans une communauté microbienne complexe. Les chercheurs du Genoscope (2) ont utilisé une approche globale en séquençant l'ensemble des ADN de cette communauté (métagénomique). A partir de ces données de séquences, ils sont parvenus à reconstituer le génome complet de Methylomirabilis oxyfera. Les résultats obtenus ont permis de montrer que les gènes classiquement impliqués dans la réduction des nitrites étaient absents de ce génome. Cela a conduit les chercheurs à suggérer qu'il existe une autre voie de réduction des nitrites chez cette bactérie anaérobie et qu'elle est capable de produire elle-même son oxygène et de l'utiliser pour oxyder le méthane. Cette hypothèse a été démontrée par les scientifiques qui sont parvenus à capturer cet oxygène endogène(3).

Selon les chercheurs, cette nouvelle voie de production d'oxygène pourrait avoir préexisté à l'apparition de la photosynthèse il y a plusieurs milliards d'années rendant possible l'existence d'un métabolisme aérobie (4) dans une atmosphère dépourvue d'oxygène.

_________________
si on 1000 raison pour pleurer il faut trourer 1001 raison de rire pour la vie se continue

vidal
bosseur
bosseur

Féminin Bélier Cheval
Nombre de messages : 170
Age : 26
Localisation : sba
Emploi : farmacie
loisirs : lecture
Points : 359
Date d'inscription : 21/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum